Alchemist V.4


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La prison de central

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Amy
Fugitif pratiquant l'alchimie
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: La prison de central   Sam 25 Aoû - 20:44

La prison de Central City…Tous un tas de criminels recherché on eu le droit a une cellule avec quelques uns de leurs camarades. Le bâtiment était plutôt grand et des gardes faisaient toutes les cinq minutes des rondes pour vérifier que tout allait bien. Il est vrai que l’on était jamais à l’abris d’une bagarre entre prisonniers, un suicide, ou une tentative d’évasion, dans se genre d’établissement, une erreur pouvait être fatale.

Les cellules étaient pour la plupart occupé par plusieurs hommes, voleurs, tueurs, ou autres. Rares étaient ceux qui avait la chance d’avoir une cellule pour eux tous seul, et il était d’avantage rare d’y trouver des femmes. Pourtant, vers les dernières cellules, au fin fond de la prison, s’en trouvait une. Et celle ci avait la chance d’être seule pour deux raisons, la première était que les hommes ne se serait sûrement pas retenue contre elle, et la seconde, que lors de la dernière tentative pour la mettre avec quelqu’un, cela avait fini en un meurtre avec le fer d’une tasse. Depuis, rien n’avait été tenté pour remettre de la compagnie à la jeune femme.

La dite jeune femme devait à peine avoir la vingtaine vu la jeunesse de son visage. Elle possédait de longs cheveux blonds magnifique qui n’était pas attaché et étaient en bataille et paraissaient ne pas avoir été coiffé depuis au moins deux semaines. Des grandes mèches lui bouchaient la vue, aussi, toutes les dix secondes, elle secouait la tête pour les chasser, mais en vain, elles revenaient sans arrêt. Hormis les cheveux, la prisonnière avait de profonds yeux rouges pénétrants. Peut être était-elle albinos ? Allez savoir… La blonde était de taille normale, ni trop grande, ni trop petite, elle avait la taille parfaite pour toute jeune femme. Habillée avec les habits obligatoire de la prison, c’est à dire, une grande chemise et un large pantalon marron clair mal lavés et usés. Pieds nues, elle n’avait le droit que à une sortie par jour de sa cellule et ne mettait que des chaussures pour se balader dans le jardin de la prison. Enfin, si l’on pouvait appeler cela un jardin…

La prisonnière répondait au nom d’Amy Tsukiyo, autrefois elle était une jeune fille comme toutes les autres, jusqu'à ce qu’un drame surgit dans sa vie et la bouleverse totalement, cet évènement changera complément Amy et elle réveillera la psychopathe qui dormait en elle, se mettant à avoir une rage sans limite envers les militaires, qui était la cause de se drame. Un jour, elle s’était rendu à Amestris, quittant ses montagnes de Drachma, et elle s’était faite capturer durant un meurtre. Depuis, elle était ici, condamné à mort dans la semaine qui arrivait. Comment réagiriez vous si vous, vous saviez que votre heure ne tarderait pas ? Mal, sûrement.

Amy lança un regard maussade autour d’elle, recroquevillée contre elle même sur son lit, elle observait d’un air nonchalant le mur gris face à elle . Soudainement, elle saisit sa tasse en fer qui contenait de l’eau et la lança brutalement sur le mur, rageuse, elle enfouie sa tête dans ses bras, dont les manches de la chemise marron étaient bien trop grande pour elle. La jeune femme réfléchissait, elle ne se laisserait pas mourir si jeune, et si facilement, elle devait trouver un moyen de s’échapper, coûte que coûte . Elle avait fait la promesse de rester en vie et de vivre vieille et de fonder une famille. Bien que ,ici, cela semblait bien loin et presque inimaginable . La blonde lâcha un profond soupir presque alertant. Cette cellule était une vrai torture d’esprit. Elle voulait sortir, tuer, tuer et encore tuer des militaires, pour venger son amie.


« Ksss… »

Elle se leva doucement, se dirigea vers l’unique source de lumière de sa cellule, une petite fenêtre qui, bien évidemment avait des barreaux.La jeune femme se mit alors à chanter bas, pour elle même. Cela lui faisait passer le temps et en quelque sorte, la rassurait.


Elle savait que bientôt, elle ne serait plus seule dans sa cellule, on l’avait prevenue. Sa tranquillité serait perturber…

_________________
One day,I'll fly away...One day,I'll awake me...So Wake me up, when september ends...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miki
Psyco' en mode : wanted
avatar

Nombre de messages : 7
Nationalité : Creta
Supérieur hiérarchique : Le parrain =3
Profession : Génie diabolique
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: La prison de central   Lun 27 Aoû - 22:49

Central, Central, Central. Grande métropole au coeur d'Amestris, siège du pays, ou le QG principal est installé, mais pas seulement le QG ... la prison aussi !! Oui la prison, mais que dire d'elle ? C'est grand ... pas accueillant, sombre, mal fréquenté -enfin c'est pour les bagnard donc ça peut-être tout sauf bien fréquenté- bref ... la taule quoi.

Mais ce matin, un nouveau petit "camarade de jeux arrive" dans la prison. Celui-ci est un clandestin, psycopathe ... On la retrouvé dans un bar ou il s'est gentiment "fait" attraper. Le mot le mieux adapté serait peut-être plutôt "laisser" attraper ... Car ce nouveau petit n'est pas un simple détenu comme les autres. Fou a lié, torcionnaire, narcissique et assez malin dans son genre. C'est pas le style de gars qui se laisse attrapé comme un simple vandale de la rue u_u. Non, non m'sieur dame. Vous avez affaire là a un spécimen tout a fait rare de la societé Crétienne ... Voiciiii Miiikiiii =D !! Eh oui, le sale gosse recherché depuis plus de 3 ans après le massacre de l'orphelina de Psykrho, celui qui a liquidé la mafia de Creta a lui tout seul. LE psyco' qui est affiché a tout les coin de rue du pays ...

Bref, assez parlé de sa popularité, allez savoir ce qu'il glande en Amestris et qu'il se fasse chopé aussi facilement. Si, on a une bonne raison a tout. Pas la simple envie de se retrouver derrière les barreaux a mon humble avis...enfin avec lui.
Désormais avec un pantalon tout gris et vachement large comme le t-shirt qu'on lui avait passé sous le dos, le bagnard se fit conduire par un bande de garde jusqu'a une cellule isolé au fond du couloir. Il faut prendre en compte que ce petit a un boulet de 15 tonne (façon de parlé) et les mains enchainé... Quel chance tu as ...

Un gardien ouvrir la porte avec son trousseau de clée qui devait bien pesé son poid. Miki identifia le gars en question, un p'tit bonhomme brun qui ne devait pas être tout jeune et devait surement avoir de l'expérience. Crochet de cinture, 3e en partant de la droite, la clée ... allez savoir, elle se ressemble toute ! Il ouvrit alors la porte, on y balança le blond avec une violente tape dans l'épaule ... Eh bien sur, pour bien le faire enragé, le gardien rajouta "Bon séjour !"


"On se reverra a la sortie :3 !"

Son naturelle a emmerdé tout le monde ne le lachera pas de si tôt. Le blondinet se retourna dans la cellule, rien ... rien ... a pars un vieux lit tout pourris et une blonde qui chantait des chansons. On l'avait pas mit tout seul !? Et pourquoi ça !? Dans l'instant présent, il ne prit pas la peine d'aller adressé la parole a la blondinette et secoua ses bras coincé avec des chaines.
Son habitude de frapper ses bottes l'une contre l'autre lui revint, or là ... il avait pas de botte ! On avait osé lui retiré ses éperons tant adoré O__O !? Bande ... d'enfoiré ... Miki réagit en coup de tête et sauta sur la porte de la cellule en se plaignant comme un gamin de 5 ans, ne pas oublié de se cramponné au barreaux.


"Qui c'est le putain de gardien qui m'a pris mes éperons !? Viens là que je t'ouvre le cerveau et que je le mange en compote !! TAPETTE !"

Incapable de gardé son sang-froid. En plus de cela, aucun gardien ne vint a sa rencontre ... bande de mal polie, incongru qui réponde pas au question !! Miki retourna sur le banc de pierre et fixa quelque instant la blonde qui chantait par terre ... Youhou les p'tits oiseauuux !! Ca va ? Tu me vois ? Il relacha son attention d'elle et s'adossa contre lu mur en foutant sa frange devant ses yeux. Je dooors u_u. Et comme monsieur se prend pour un cowboy et surtout car le simple fait de chanté par dessus les autres lui plait, il entamma une vieille chanson de cowboy avec son accent pourri du sud.



"I'm a poor lonesome cowboyyyy ~ "

Tu sais Mi-chan ... tu fais chié ... NOOOOOOOON ME TUE PAAAAS !! JE VOULAIS PAS DIRE MI-CHA ... arghhhh x___x

_________________


Miki a écrit:
L'enfer ... c'est moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy
Fugitif pratiquant l'alchimie
avatar

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 23/08/2007

MessageSujet: Re: La prison de central   Mer 5 Sep - 22:10

Sa chanson et son calme furent rapidement troublés par un fauteur de trouble. Oh, celui là...Il tombait mal, très mal. Et en plus il ne prit même pas la peine de la salué et il s’était mit à gueuler comme je ne sais pas quoi. Ca va pas bien dans ta tête ou quoi mon petit gars ? Elle continua tranquillement sa petite chanson déprimante mais digne d’une criminelle telle qu’elle était. C’est peut après que son nouveau compagnon de cellule sembla enfin lui porter une once d’attention. Et là, malheur à vous ! Malheur à vous ! Il se mit à chanter par-dessus elle. Ca c’était la goutte d’eau qui faisait déborder le vase…

« Là… »

Amy se stoppa dans sa chanson, se leva d’un bon, son pantalon trop large pour elle glissa un peu, mais elle le rattrapa au bon moment ,donc pas de petite culotte en vue ! Elle fusilla le prisonnier du regard, et tenant d’une main son pantalon, elle chopa de l’autre le col le blondinet, prenant le risque de laisser tomber son pantalon, elle leva son poing, prête à frapper son compagnon de cellule. Finalement, elle se ravisa, et le balança simplement contre le mur avant de faire volte face, ramassant son pantalon qui était à ses pieds. Pas mal de cicatrice pouvaient se discerné sur ses jambes et ses cuisses. La jeune femme fit la moue, pas calmé pour autant.

*Woh, calme, zen ma grande u_u !*

La blonde poussa un long soupir puis inspira un grand coup. Faire le bouddha !Oh bonne idée !Vas y fait le ça calme ! Elle s’assit donc en tailleur, ferma les yeux, leva les bras et fit un rond avec son pouce et son index. Deux minutes après, elle cessa. Reportant son attention sur l’homme (lette xD) qui lui faisait face, elle se mit à le dévisager avec précaution. Il paraissait plus grand qu’elle, il ne portait pas exactement la même tenue qu’elle mais bon, ca faisait déjà un moment que elle se trouvait ici. Tellement longtemps qu’elle n’avait plus aucun repere.Une journée paraissait être un mois dans ce lieu si péjoratif… Il avait aussi des perçings. Blond aux yeux marron. Pas mal dans son genre, mais elle forçait à penser à d’autres choses dernièrement. Elle se leva une nouvelle fois et se dirigea vers les barreaux de la cellule. Appelant un gardien.

« Hey ! Enlevez-moi ce bouseux de là ! Ou il finira comme l’autre abruti ! » Prévenait t-elle.

Les gardiens se contentèrent simplement d’éclater de rire. Amy s’accrocha aux barreaux et donna rageusement un grand coup de genoux dedans. Ce qu’elle regretta immédiatement vu la douleur quasi immédiate. Elle se retira donc au fin fond de l’étroite cellule, jurant dans tous les sens. Elle lança un nouveau regard noir sur le truc qui lui faisait face.

« Identifie-toi ! »

_________________
One day,I'll fly away...One day,I'll awake me...So Wake me up, when september ends...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Miki
Psyco' en mode : wanted
avatar

Nombre de messages : 7
Nationalité : Creta
Supérieur hiérarchique : Le parrain =3
Profession : Génie diabolique
Date d'inscription : 27/08/2007

MessageSujet: Re: La prison de central   Ven 14 Sep - 14:16

Miki ne remarqua qu'une chose, il avait réussit a lui faire arrêté sa petite chansonette. Ce qu'il pouvait être lourdingue quand il s'y mettait ! La seule action minime qu'il fit fut de soulevé sa frange pour voir ce qu'elle foutait. Soudainement, Miki se fit décollé du mur ... quel brutalité >.<. Mais a sa sacré attitude de petit merdeux, elle lui lança un regard dédain et la toisa style "Tape moi vas-y ..." Quand la compagnone blonde leva le point sur lui, un grand smile ironique illumina son regard. Faut croire qu'il est maso...ou simplement sa répartit lui ferait subir la même chose. P'tetre bien en pire ...

Il commençait a trouvé le temps long notre ami. Elle allait même pas le frapper ? Roh c'est nul >_< ! A la place c'était le mur qui revenait a grand pas, mais juste avant d'avoir le souffle coupé, il balança son coude pour amortir le choc. Vaut mieux que le coude prenne plutôt que le dos.
De nouveau cool cool la vie sur son banc de pierre qui fait mal, Miki ramena un genoux contre lui et laissa l'autre de côté, il posa son menton dessus et battit le rythme de chanson sur sa joue -avec ses doigts, soyez pas con non plus- On va faire ... Sound of Freedom de Bob Sinclar u_u !
Mlle Bouddha ("j'kiff trop ton ventre" mdrrr) qui se détendait avait l'air stressante ... le genre de personne qui Miki a du mal a encadré. Mais tu me diras si il l'a connaissait mieux. Le blondinet lacha un "tcheuh" a la limite antipathique a son égard et secoua la chaine qu'il avait au pied. Kling kling ... juste pour faire chié le monde !

Ceci dit, les remarques sur lui ne le laissèrent pas indifferent. Dans le style "Je suis narcisse" Miki était imbatable ! Ou presque (si mes autres comptes masculin et riche sont narcissique généralement) Le "bouseux" comme elle disait allait lui faire ravaller ses mots.


"Bouseux ? Dit moi ma grande, est-ce que t'as la moindre idée de se que tu vas te prendre pour avoir dit ça ?"

'spèce de beau parleur va xD ! Tu lui ferais rien !! Néamoins, Miki se leva et s'avança dans son dos. A cette hauteur, il passa les chaines qu'il avait au moins autour d'elle et les descendit jusqu'au milieux de son ventre ... les bras avec bien entendu u_u -si t'as les bras assez grand c'est fesable XD- Mais pourquoi ne pas lui avoir balancer autour du cou, tu tires et elle est mourru ? Pour la simple est bonne raison qu'il n'avait pas envie de la buter et que ses mains aurait pu l'aider. Rajouté également que si elle était en taule, elle était forcément plus dégourdit que les gardiens.

"Identifie toi" Sache jeune fille que Miki blaire pas son nom ... il en faut de l'influence pour lui faire cracher ! Sans pour autant la lacher et effaca un rire moqueur et s'appuyant sur son épaule. Tranquille u_u


"Qui je suis ? A ton avis ... un criminel ?"

T'aurais pu balancer des appelations plus adapté. Psyco', fou dangereux ... y'en a un paquet. Enfin ... s'identifier hein u_u ... Oui, s'identifier en tant que criminel s'était valable aussi !
Toujours en tenant bien la demoiselle avec ses chaines de mains, il l'a tira en arrière jusqu'a son banc chérie et posa ses fesses dessus, embarquant la blondinette sur ses genoux.


"C'est si interressant a savoir ? Ah-ah-ah ... quel sex appeal 8D !"

Ventar de merde xD !

_________________


Miki a écrit:
L'enfer ... c'est moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La prison de central   

Revenir en haut Aller en bas
 
La prison de central
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Un Kidnappeur condamné à dix ans de prison
» Moussa Kaka toujours en prison
» HAITI ELECTION: Preval Craignant à la Fois la Mort, la Prison et l’Exil....
» Y A T IL LA PRISON PREVENTIVE PROLONGEE EN HAITI ??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemist V.4 :: Shambala :: Amestris :: Le centre d'Amestris :: Central City :: Prison de Central-
Sauter vers: