Alchemist V.4


 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Lior, fin fond d'Amestris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eleven Cristen
Civil
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 25
Nationalité : Amestris
Supérieur hiérarchique : Personne !! Non mais !!! J'me débrouille bien tout seul..
Profession : Chomeurs TT.TT
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Lior, fin fond d'Amestris   Mar 4 Sep - 13:11

Il faisait très chaud, le soleil était à son zénith, il ne devait pas être loin de midi, l'heure ou la grande place était vide, à croire que la ville était déserte...cependant les magasins étaient toujours ouvert, pour accuillir qui le souhaite et pouvoir le raffraichir, ou bien même encore le nourir à sa faim avec leurs plats, qui généralement sont des spécialité régionales...si on regardait de plus près la carte de tout les restaurants, on ne trouvait que rarement des plats chauds. Ce qui serait stupide avec un telle chaleur, les commercants avaient choisie la bonne manière pour attirer le plus de monde. Mais les Lioriens n'avait pas le temps de penser àa ça, ils attendaient quelques choses d'autres, qui ne devrait pas tardé. Sur le comptoir d'un petit Bar exterieur, il y avait un gamins de dix sept ans qui dormait à poings fermé, rien ne l'avait réveillé. Ca faisait maintenant plus de deux heures qu'il était affalé sur ce comptoir...il était extrenement fatigué, enfin comme d'habitude, c'était un phénomène très étrange chez lui, on n'aait jamais su l'expliquer, même des dixaines de medecins, tous aussi réputé les uns comme les autres, mais jamais ils ne surent pourquoi le jeune homme était en permance fatigué. Il devait au moins dormir quinze heures par jours, si jamais il manquait à ces 15 heures quotidiennes, il pouvait devenir méchant. Ce jeune homme était donc affalé sur le comptoir, avec son verre de jus renversé juste à côté, et son repas à peine entammé. Il n'avait que très généralement faim, ce qui expliquait en autre sa corpulence, et peut être sa fatigue. Le gérant du magasin avait essayé de le reveiller en vain, puis il avait abandonné.

-Ce gamin va faire fuir les clients, on dirait qu'il est mort...au fait gamins t'es pas mort ?


L'homme entendit un leger ronflement, cela le soulaga...puis il repartit à ces affaires


-Ouf...

L'enfant qui était sur le comptoir se nommé Eleven, Eleven Cristen...de la grande famille bourgoise et aristrocate Cristen, enfin si on pouvait dire ça, maintenant les Cristen vivaient dans une vielle campagne dans le nord, un coin paumé de tout le monde...en quelque sorte le trou du cul du monde. Mais si quelqu'un passait et qu'il apprennait qu'il fait partit de cette famille, il n'en aurait pas crut un seul mot. Eleven était sencé être bourge, mais ses manières et ses vetements disaient tout le contraire, il était comme qui dirait le contraire total de sa famille, la raison pour la quelle il avait quitté le domaine familial. il voulait voler à présent de ces propres ailes, enfin pour ça il faudrait déjà qu'il s'arrete de dormir un peu, ce qui risque d'être un peu dur. Eleven dormait profondément, mais quelque chose d'étrange réussit à le reveiller, c'était une musique assez spéciale, une musique assez bizarre, et completement nul...cette musique servait seulement d'introduction à un discourt. Eleven releva la tête, il regarda le gérant.

-Ehh, vous pouvez pas baissé le son, y'en a qui veule dormir.

Mais même si il baissait le son, le bruit continuerait toujours. Effectivement, tout le monde écoutait ce discours, tout le monde. Eleven tournait la tête de gauche à droite. Tout le monde était hypnotiser par la voix monotomes de la personne qui parlait derrière son micro, il semblait faire des prières, Eleven s'en foutais carréments de ce genre de chose, ce qui l'importait, c'était dormir...mais impossible, il entendait ce foutu...me..enfin, il ne savait même pas qui était cette personne, il n'attendit même pas la fin de la prière pour parler.

-Ehh au fait, c'est qui ce guignol qui parle de dieux comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodoka
Alchimist
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 28
Nationalité : Drachma
Supérieur hiérarchique : Je veux les genoux à Mustang
Profession : Amoureuse de Mustang
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Lior, fin fond d'Amestris   Jeu 6 Sep - 0:23

[Nyahah j'viens t'embêter X3 !! Je migre a Lior si je veux xD]

Le dernier lieu ou a été vu Nodoka était Central. C'est bien connue que Central est le QG principal de Central, qui plus est les militaires connaissent ça bouille et celon le cher Edwin les nouvelles vont vite. On fait quoi quand est repérer è__é ? On fuis en Australie !! Ouais ... enfin on fuis en gros u_u. Même si la belle capital était très agréable maintenant que la drachman était en Amestris, elle pouvait bien s'accordé un petit moment de tourisme...en toute discretion bien sur u_u ! Juste détail très important, Nodoka avait oublié toute ses affaires a Central !! C'est ça aussi quand y vous prend de faire le tours du monde d'une minute a une autre. Pis le pauuuvre blondinet,qu'allais t'il devenir sans elle T_T ... Non, y doit s'en foutre enfaite XD !

Bref ! Pour revenir au sujet, la brunette des montagnes était en plein dans Lior. Encore un coin qu'elle connait pas. Aucun visage commum, aucun lieux, pas de point de repère. Nada ... la dèche >.< ! Mais ne perd pas espoir ma 'tite drachman, au bout se trouve la clée du désespoir XD !
D'un côté de la rue, un comptoire au odeur alléchante attira l'attention de Nodoka, sachez que tout ce qui a une bonne odeur attire Nodo (ouais les hommes ça fonctionne de la même manière xDDD) A pas de loup, elle sautilla jusqu'au bar et s'accrocha en sautillaut sur le comptoir, bousculant par mégarde un petit gars endormit. Wow, niet ... même pas reveiller ! Nodoka s'apprêta a s'excusé quand survint a la radio une prière ... il croyait en dieu ici ? Barf, de toute Nodo' elle croyait pas en dieu ... Les miracles n'existe pas !


"Hi ! Je vais commander...euh..."

Nodoka commença sa phrase avec son accent nordique bien marquer quand le jeune homme a côté d'elle se mit a montrer signe de vie. Du moins si ronchoner est un signe de vie t_T ? La brune esquissa un sourire ironique a ses lèvres et devia son regard vers le menu (oui un menu est arrivé par magie xD) Pendant qu'elle réfléchissait a ce qu'elle allait prendre, elle lui répondit d'un ton sarcastique :


"Certainement quelqu'un qui ne doit pas se rendre compte des anneries qu'il dit !! Enfin je ne pourais pas t'aider sur ce point ^^' !"


Et en un instant, le menu lui passa sous le nez et un regard lourdement remplit de reproche se posa sur elle.Quoi ? Elle avait encore dit quelque chose de travers ? La brune se leva de sa chaise et braqua violement ses mains sur le comptoire, qui ose lui prendre son menu !?

"Hey ! Excusé moi de pas croire en dieu, mais depuis quand c'est a blamer !? Si vous voulez perdre des clients tout en privant quelqu'un de diner c'est votre problème !"


Arrête ma poussinette (xD) tu vas encore t'attirer des ennuies a te faire remarquer comme ça ! Reste keep cool et assis toi ... bien ! La drachman essaya de se calmer, serra ses poingts et s'assit lourdement style "viens me chercher des noises va !" Pauvre gens autour ... y vont s'inquiété XD

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleven Cristen
Civil
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 25
Nationalité : Amestris
Supérieur hiérarchique : Personne !! Non mais !!! J'me débrouille bien tout seul..
Profession : Chomeurs TT.TT
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Lior, fin fond d'Amestris   Jeu 6 Sep - 20:36

[Ouais Merci !!!]

Lorsqu'Eleven avait posé sa question, il ne l'avait pas vraiment adressé à quelqu'un en particuliers, il l'avait dit comme ça, mais aussitot dit, aussitpt il eu une réponse, qui semblait des plus clair que possible...il ne l'avait même pas remarquer, lorsqu'il fut arriver, elle n'était pas là, il en conclut qu'elle était arrivé quand il dormait (ohlala trop fort, superbe déduction). Il lui preta qu'un simple regard, elle était comme qui dirait petite (1m57 c'est petit non ?). Malgrès sa taille qui lui donnait l'âge d'avoir 10 ans, son visage et sa corpulence disait le contraire, si on mesurait le tout (je ne pense à rien du tout) on pourrait croire que c'était une adulte, mais elle semblait avoir son âge, tout au plus 18 ans...elle était habillé parfaitement pour les circonstances, jupe plutôt courte, chemise blanche et tout et tout, avec ce temps, ça semblait plutôt normal...mais lui Eleven était habillé chaudement, une veste un peu grande pour lui, elle tombait de ces épaule, laissant apparaitre son t-shirt, sa veste était remmplie de trous et d'objet en tout genre. Il avait un pantalons un peu grand, c'était un exploit que son pantalons soit comme qui dirait en état, il avait fait un petit effort, pour habandonné ces vetements chaud du nord provenant du nord d'Amestris, à la limite de Drachma . Eleven était lui aussi pas très grand, mais il s'en fichait pas mal, ce qui l'importait le plus était de dormir.

En tout cas, il avait eu sa réponse. Il lui avait adressé un sourir, mais il était pas sur qu'elle l'avait vu, ces cheveux couvrait une bonne partit de son visage..il fit un petit baillement suivit d'un étirement, il n'eu pas le temps de le finir, parce qu'il vit un menu volait droit verre la nouvelle venue. Eleven fut surpris, mais sans plus. Il regarda comme allez t'elle réagir...malgrès sa taille, elle réagit d'une façons assez brutal, elle semblait en furi. Lorsqu'elle frappa sur le comptoire, il sentit tout son corp vivrer, de la tête au pied.


*Eh bien, elle en a de la force*


Il ne put s'empecher de rire, apparemant ce qu'avait dit la nouvelle venue à côter d'elle ne semblait pas plair à beaucoup de monde, mais Eleven était daccord avec elle, lui aussi ne croyait pas en dieux. Une fois les prièrent du guignole finit, plusieurs habitant de Lior se raprochèrent, apparemant aux aussi avait entendu les belle paroles de la "blasphématrice". Eleven se leva et regarda avec un sourire aux lèvre.

-Quesqui vous arrive, on dit ce qu'ont veut de qui on veut...ah moins, que le mot de...dieu, vous semble un peu important.


Lui aussi avait l'accents du nord, comme elle

Il les regarda un par un, il semblait vraiment énervé. Eleven s'adossa contre le comptoir, il jetta un regard à la jeune fille. Il voulait savoir ce que ça ferait si il poussait le bouchon un peu trop loin, il voulait voir si ces bouzeux allait vraiment s'énervé.

-Franchement, comment peut on vénéré une personne qui n'existe pas, ou comment dit-on déja.

Il marqua un temps de pause, juste pour faire passer le suspence, les Lioriens était sur les bord des nerfs. Il finit.

-....un idiot, oui un imbécile.


Ca y'est, il avait pousser le bouchon trop loin..

-
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodoka
Alchimist
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 28
Nationalité : Drachma
Supérieur hiérarchique : Je veux les genoux à Mustang
Profession : Amoureuse de Mustang
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Lior, fin fond d'Amestris   Jeu 6 Sep - 23:31

Nodoka resta impassible devant les regards feroces et les mines d'assassins qui fesait un mouvement de masse vers elle et son nouveau "camarade" de rebellion. Approche donc, petit lorien "pacifiste" (purement ironique) viens ... viens tatter de mes poigts >_< !! Enfin bref, mieux vaut évité de trop paniqué les gens sinon ça va encore partir en sucette cette histoire ... quoi que, comme d'hab' quoi !

La pitite brune afficha un grand sourire triomphant et pété de puissance grâce a la réplique du jeune garçon. Bwahahah et une revu des lois dans tes dents mon p'tit père :


"Exactement ! Et la liberté d'expression alors u_u ?"

Mouais enfin ... les lois, les lois. Notre petite drachman n'était pas la mieux placé pour en parler. Actuellement en classe "clandestine" qui plu est rechercher par l'armée elle n'était pas ce qu'on appel un modèle de perfection ... Quoi qu'il en soit, ici, personne n'était au courant. Normalement u_u ...

Elle reporta son attention sur l'étrange petit bout (non quand même pas xD) qui prennais de son côté un malin plaisir a chercher les croyants. Et après on dit que c'est Nodo'. Cette fois si une masse de gens fou furieux arrivaient c'était pas totalement par son plein gré.


"Qu'est ce que ... o__ô ? Oh nooon >.< !! Encore des problèmes !"

Je l'avais dit, je l'avais dit ! Encore des problèmes ! Sans prévenir deux loriens s'approchèrent de la brunette pour la chopper par derrière. Résultat final me direz vous ? Coincé les bras dans le dos face a une brute épaisse, mais on ne vous a jamais dit auparavent que les apparences étaient trompeuses ?
Grâce a l'aventage d'être petite, Nodoka arriva a faire une béquille a son ravisseur, j'vous assure de dos c'est pas facile. Pour lui foutre un bonne racler et lui rappeler les bonnes manières, la brunette lui balança son coude dans la gueule plus le retour du point (pour voir y'a cas essayé, tu bouges pas ton coude et tu lèves ta main ... ça va on suis toujours XD ?)


"Ne me touche pas !"

On pouvait ajouté des "Manges toi ça dans les dents" et autre crit de guerre ou le subtile "Ne m'énerve pas" qui fait très peur. Quoi que c'est pas d'un indispensable. Enfin, la brune s'ouvrit le pouce avec ses dents (inspiration de Naruto xD) et dessina deux cercle dans chacune de ses paumes de mains. Ca technique favorite : jouer avec les "kamehameha" sur les gens. Byahahah l'éléctricité statique a toujours du bon >w< !

Elle jetta un oeil sur le camarade de rebellion et lui leva un pouce de la victoire genre "keep cool, on maitrise" ouais ouais tout a fait ... bientôt c'est pas juste un mec a maitriser, t'auras un ordre ma poule t__t ...

Alors que des loriens se mettait en panique, la brune balança un double kick aérien (fashion les noms xD) a un type tout aussi balèze que les précédents. A qui le tours ? Le prochain on l'électrocute !


"Pourquoi partout ou je vais je sème la pagaille TT_TT ?"

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleven Cristen
Civil
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 25
Nationalité : Amestris
Supérieur hiérarchique : Personne !! Non mais !!! J'me débrouille bien tout seul..
Profession : Chomeurs TT.TT
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Lior, fin fond d'Amestris   Ven 7 Sep - 10:27

Eleven avait eu ce qu'il voulait, l'énervement de toutes la petite foule qui se trouvait autours d'eux, mais c'était partit un peu trop loin, il ne s'attendais pas à voire ces idiots de croyant s'énervé à un tel point, même les femmes et les enfants était près à ce battre, avec leurs balais et leurs casseroles, comme quoi si on insulte l'être qu'ils vènerent, il perde tout leurs contrôle.

*Completement stupide, mais la je suis un peu coincé*

Il n'avait pas di "on" car il ne faisais pas très attention à la jeune fille à côter de lui, par contre était près à ce battre, surtout au moment ou un gigantore apparut de nulle part pour la frapper, mais elle était coincé par deux gringalet qui lui tenais les bras. Eleven la regarda sans vraiment agir, il avait comprit qu'elle avait une force extraordinaire, malgrès sa taille, il préfera la laissé seul, enfin se débrouiller seul. Il était toujours adossé au comptoire, comme si de rien n'était, il n'avait pas pour habitude de se battre, il était très doué pour la fuite, le seul point ou il était vraiment un peu doué, il était nul en alchimie, nul en combat...ce n'était pas vraiment un combattant, et il était bien comptant comme ça. D'ailleurs si elle ne se serait pas battu, il serait déja très loin...mais là il ne pouvait pas la laissé se battre, ou plutôt la laissé toute seul.

Puis soudain l'himmence homme qui gisait par terre se leva, surement énervé de cettre fait battre par une femme, il reporta sa colère vers le jeune homme. Eleven ne l'avait pas vu, mais il trouva le bon moment pour sétirer de nouveau. Son poings alla droit vers l'homme. Eleven c'était fait attrocement mal. Mais la combattante se retourna pile au moment ou il avait pour une fois agis. Apparement elle croyait qu'Eleven se battait lui aussi. Au tant en profiter. Elle lui leva son pouce...


*Et au moins elle aura pas de raison de me faire la morale après*

Eleven leva son pouce en l'air à son tour pour lui dire que tout allé bien, ce qui était un miracle. Maintenant il avait le choix de continuer à regarder le combat ou bien allé aidé la super combattante. C'était une torture de choisir, mais il trouva le juste milieu.

*Je me lève à ces côter, et je me bat que si quelqu'un se jette sur moi, ça parrait équitable...enfin même si je ne vais pas servir à grand chose*

Il décida de se lever, ce qu'il fit suivit d'un soupire. Il regarda le peu de reste de la foule qu'il y avait, et il avait l'habitude, les autorités allé bientôt arriver, et une autres foule toutes aussi en colère que celle là. C'était le bon moment pour filler en douce. Il regarda sa compagne d'arme (^^).

-Je pense que la fuite serait une tournure à envisagé.

Il esperait de tout son coeur qu'elle allé accepté, il commencait à en avoir carrément marre, même si il n'avait strictement rien fait, appart assomé un homme bien amoché et sans le faire exprès. Mais il était quand même fier de son coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodoka
Alchimist
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 28
Nationalité : Drachma
Supérieur hiérarchique : Je veux les genoux à Mustang
Profession : Amoureuse de Mustang
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Lior, fin fond d'Amestris   Sam 8 Sep - 17:29

Nodoka, très contente du p'tit gars combatant, leva ses poings devant la foule hystérique en masse. Allez viens donc, approche approche !! Elle s'apprêta a faire sa technique fétiche lorsqu'une idée très approprié fusa en l'air. Nodoka garda ses mains ou elle était (a savoir devant elle) et leva le nez vers lui ... La fuite, hein ? ... T'en a de bonne t__t !! Mais excellente idée ! Le regard bleuté de la brune se reposa sur les gars. Ok ... mais pas où ?

"Excellente idée !"

On se pousse ! Nodo' refit la même action que sur le chat d'Edwin précédement : avec les deux cercles dessiner dans ses paumes de mains, elle concentra de l'énergie statique, assez pour avoir de nouveau une petit orbe lumieuse éléctrique -l'éclair bleu de l'alchimie fait rêver-. Elle s'appliqua a la tache de façon a avoir une quantité importante d'éléctricité ... a ce stade là, elle relacha tout ce qu'elle avait accumulé sur le groupe en face d'elle. Et pan que j'te met un coup de jus ... Enfin niveau plus élevé qu'un simple coup de jus ... Une grosse décharge là !
Comme des espèces de mouche, les un après les autres tombèrent au sol, soit le choc trop fort qui les imobilises ou carrement le comas temporaires. Dit moi Nodo, t'avais pas une solution moins dévastatrice que ça ? Parce que là ...t'aura encore droit au ennuie !

Maintenant que le passage était liberé, elle enjamba les corps (pas mort xD) et chopa la main de son nouveau compagnon en même temps. On se tiiiire ! Elle s'apprêta a filer a toute jambe quand un détail la frappa ... elle connaissait pas Lior elle ... Il était peut-être d'ici lui t_T ?


"Hm, tout compte fait passe devant. Je suis perdu dans Lior !"

Elle se positionna derrière lui et souria d'un air innocent tout ce qu'il ya de plus pur. Genre la vie est belle tout est normal ? Ben voyons ...


[P'tetre un peu p'tit t_T ?]

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eleven Cristen
Civil
avatar

Nombre de messages : 11
Age : 25
Nationalité : Amestris
Supérieur hiérarchique : Personne !! Non mais !!! J'me débrouille bien tout seul..
Profession : Chomeurs TT.TT
Date d'inscription : 15/08/2007

MessageSujet: Re: Lior, fin fond d'Amestris   Lun 10 Sep - 19:20

[Voila Editer !!]

Apparement, sa compagne d'infortune semblait être daccord avec lui. Enfin une bonne chose de faites, il ne se voyait pas vraiment la convaicre de le suivre pendant des heures, ni la tirer de force...pour ça, il en avait pas de force. Il s'apretta à débuter la fuite, mais celle ci avait pris les devant. Elle le pris par la main et commença à le tirer vers la seule issus, celle qu'elle avait dégagué en faisant une technique bizarre, il aurait pu comprendre la nature de l'attaque, mais il était vraiment nul en alchimie. Mais ça, il s'en fichait, au point ou il en était, c'était pas le moment de faire la causette.

Puis elle s'aretta alors qu'elle venait juste de faire quelques pas. Il soupira. Il esperait qu'elle n'avait pas changé d'avis, et qu'elle n'avait pas la mauvaise idée de continuer ce combat sans issus. Là, il preferait fuire tout seul que de rester à glander face à toout ces fans, enfin fan n'était pas le mot, plutôt tous ces bouseux en couleur...enfin colère. Il baissa la tête, mais un signe du destin vfit son appartition. Enfaite elle ne voulait pas rester, mais elle ne conaissait pas Lior..bah comme si lui connaissait Lior. La bonne blague.


-Bof, moi non plus, je connais rien à Lior...
murmura t-il.

Mais tans pis, il fallait en profiter tout de suite. A son tours, il lui prit la main et commença à courir. Si ils allaient vite, en cinq minutes ils seraient hors de porter. Il sortit de sa poche une petite boite. Eleven l'ouvrit et la jetta vers la foule en délire. De la fumée en sortit, beaucoup de fumée, elle avait aveuglé le public (^^). Il rentra avec la jeune femme dans toute cette foule. C'était dans la poche, enfin peut être pas. Une ombre surgit de nul part, et se ruha sur Eleven. Il fallait réagir vite...Eleven lui donna un coup en plein dans le visage, pile sur le nez. L'homme tomba évanouie. Eleven fut surpris par son geste. CE n'était pas habituelle qu'il mette K.O quelqu'un. Il rigola, et réussit à dire au milieu de toutes ces lamentation et tousotement.

-Bon c'est partit...

Et ils commencèrent à fuire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nodoka
Alchimist
avatar

Nombre de messages : 719
Age : 28
Nationalité : Drachma
Supérieur hiérarchique : Je veux les genoux à Mustang
Profession : Amoureuse de Mustang
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Lior, fin fond d'Amestris   Dim 23 Sep - 14:58

Alors que la drachman se croyait sauvé en compagnie d'un habitant de Lior, ses espoirs s'envolèrent en fumé face a la révélation : Il ne connaissait pas Lior ... Dites moi que je rêve !? Elle allait cavalé dans une belle cité que, géographiquement elle ne connaissait pas, envahit par les croyants qui en voulait a sa peau. C'est tellement idylique ...
Les grands yeux bleu de Nodoka s'équarquillèrent pour laisser place a un air sideré et désesperé à la fois. Il courait a leurs perte ! Et oui, Nodo' entend aussi les murmures, faut croire que la montagne ça forge les oreilles u.u


"Pitié dites moi que c'est un cauchemard TT_TT ! A mon reveille la boule de blanche sera de retour ..."

Elle préferait revoir la saloperie de chat du blondinet (le chat occupe une place a part entière dans cette histoire foireuse XD) que de s'être pomé dans un bled pourri.
Le p'tit bonhomme au yeux gris l'embarqua a son tours, le rigolo avait la ferme intention de les perdres ou il savait ce qu'il fesait ? De toute façon, autant courir, si il ne le fesait pas il allait se faire choper. Et dans le cas de Nodo', ce n'était pas vraiment une bonne idée.
Dans le feu de l'action -et la fumé de la boite a surprise- ils allèrent dans la foule enfumé. L'ex brunette se croyait sortit d'affaire quand une ombre sortit de la fumé ! Elle poussa un p'tit crit aïgue et leva son bras au dessus de sa tête pour défense, a vrai dire la défense n'était pas sur utile vu que le "fuyard de compagnie" lui avait déja collé une beigne sur la tronche. Par une petite habitude qu'elle avait, la brune leva son poing au dessus de sa tête et sautilla sur place.


"Yeah ! Nice X3 !"

C'pas vraiment le moment de s'égosiller en anglais mais bon ... Avant que d'autre danger arrive, Nodoka suivit le p'tit gars hors de la foule et détalla dans Lior en jettant des coups d'oeil furtif sur le côté. L'ex brune sauta sur la première occasion de cul de sac pour allez dedans et se plaqua contre un mur genre "mission impossible", elle siffla son frère d'arme (xP) et glissa lourdement sur le sol et pressant sa frange de sa main moite. Rechercher a Central en tant que brune, drachman, sauvageone et fuyarde ... peut-être la même a Lior en demi blondinette ?


"Kami sama T_T ... Je te hais de tout mon être ..."

Nodoka épousta sa jupette et se mit a réfléchir ... C'était p'tetre moins dangereux Central enfaite.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lior, fin fond d'Amestris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lior, fin fond d'Amestris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE DIX COUPS DU PRESIDENT ?POLITIQUE PAS ! FOND ,FORME ,STYLE PAS!
» A l'eau ! Fuite à fond de cale !
» Fond d'écran.
» . la vie ne vaut pas d'être vécue si on ne la vie pas à fond .
» l imagerie de fond a changer......

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Alchemist V.4 :: Shambala :: Amestris :: East Area :: Lior-
Sauter vers: